Trottoir, escalier, prise de courant trop basse, interrupteur trop haut… Même si des efforts sont faits, le monde est encore bien mal conçu pour que les personnes à mobilité réduite (PMR) vivent en autonomie. Et les salles de bains ne font pas exception. Cependant, il existe des solutions adaptées. La Maison des Travaux de Nantes-Centre vous renseigne sur les différentes façons d’aménager une salle de bain PMR.

 

L'aménagement de la salle de bain PMR

 

Les salles de bains sont souvent trop exiguës pour la circulation aisée d’un fauteuil roulant. Le premier point d’une rénovation de salle de bain PMR est d’y remédier. Suivant la norme prescrite, elle doit être dotée d’un espace circulaire d’au moins 1,5 mètre de diamètre pour pouvoir effectuer une rotation complète du fauteuil. Il faut aussi installer des barres de maintien aux endroits stratégiques et prévoir l’espace de ranger le fauteuil, tout en le gardant accessible.

 

Douche et baignoire dans une salle de bain PMR

 

Comme tout obstacle au sol est une calamité pour les personnes à mobilité réduite (et pas seulement pour les fauteuils roulants), les douches de plain-pied sont des solutions intéressantes. Mais les baignoires ne sont pas forcément proscrites. En effet, certaines sont équipées d'une porte de baignoire ou peuvent s'en équiper sans remplacer la baignoire. Pour prendre des bains, on veille à avoir un débit d’eau suffisant, car il faut attendre à l’intérieur de sa baignoire qu’elle se remplisse. 

Il faut également faire attention à l’accès à la robinetterie dans la baignoire comme dans la douche et installer un siège de douche antidérapant si besoin. Il en existe des rétractables qui laissent alors la place à ceux qui n’en n’ont pas besoin.

 

Un mobilier adapté à la salle de bain pour PMR

 

Là aussi, des solutions de mobilier de salle de bain spécifiques aux personnes à mobilité réduite existent. Ayez une préférence pour les meubles suspendus qui libèrent l’espace en dessous et facilitent la circulation. Équipez-les de vasques posées et non encastrées, toujours dans la même idée. Évitez les encombrements inutiles : la salle de bain PMR se réduit à l'essentiel sans superflu. Enfin, consultez les propositions des concepteurs de mobilier de salle de bains. Beaucoup se sont penchés sur la question et offrent désormais des solutions pratiques et design à la fois (meubles à pans coupés…) pour les PMR.

 

Porte et revêtement de sol dans une salle de bain PMR

 

La porte d’accès à la salle d'eau est souvent un problème. Elle doit être assez large car les normes imposent un passage de 90 cm au moins. Son débattement peut aussi prendre trop de place et gêner la circulation. On privilégie donc la porte coulissante à la porte battante.

Du côté du revêtement de sol, tous les matériaux lisses et glissants sont à éviter et à remplacer par un carrelage anti-dérapant, un sol souple, un parquet... 

 

L’électricité dans la salle de bain PMR

 

L’accès aux interrupteurs et aux prises de courant sont problématiques dans la salle de bain comme dans le reste de l'habitat, surtout pour les fauteuils. La norme électrique NFC 15-100 prévoit que l’interrupteur d’entrée d’une salle de bain se situe entre 90 cm et 1,30 m depuis le sol. Les prises de courant sont aussi concernées. On veille toujours néanmoins à respecter les normes de sécurité électrique de salle de bain.

 

Pour tous vos travaux de rénovation de salle de bain, faites appel à votre courtier en travaux, Christophe Minard ! La Maison Des Travaux de Nantes-Centre est joignable au 06 60 62 05 84.

 

Crédit photos : Pinterest France