Vous êtes lassé des revêtements de sol trop communs ? Pourquoi ne pas remplacer votre carrelage ou votre parquet par un sol en fibre naturelle ? Ce n’est pas le premier revêtement auquel on pense car il n’est pas traditionnel sous nos latitudes. Pourtant, c’est une solution élégante, agréable et naturelle. Le sol en fibre de coco, en sisal, ou en jonc de mer a des propriétés intéressantes. Nous vous expliquons tout sur ces revêtements de sol en fibres naturelles.

 

Les avantages du sol en fibre naturelle et ses inconvénients

 

Malgré différentes trames de tissage, ils ont en commun leur esthétisme. Leur aspect naturel dégage de la douceur et de la sérénité. Contrairement à une moquette, ils ne retiennent pas la poussière, et ont des qualités anti-bactériennes. Si certains sont sensibles aux taches, ils s’entretiennent. Tous ne craignent pas l’eau, et bien au contraire sont de très bons régulateurs d’hygrométrie. Enfin, ils ont d’indéniables qualités d’isolation thermique et phonique

Les inconvénients du sol en fibre naturelle sont limités à leur méconnaissance car bien choisis, ils n’ont que des avantages.

 

Sol en fibre végétale : sisal, jonc de mer ou fibre de coco ?

 

Le sisal est peut-être le plus raffiné. Pourtant très résistante, cette fibre extraite de l’agave mexicain (un cactus) est délicate, soyeuse et extrêmement blanche. Elle se teint, offrant de multiples coloris et se tisse bien dans tous les motifs. Le sisal est sensible à l’eau et aux taches. Poser un sol en sisal ne convient donc pas dans un lieu de grand passage, on le réservera plus à une bibliothèque, un salon, une chambre.

 

Le jonc de mer est la version waterproof. Peut étonnant de la part d’une plante aquatique subtropicale ! Il est donc tout à fait possible de poser du jonc de mer dans une cuisine ou une salle de bain. Plus résistant aussi, il s’adapte beaucoup mieux aux lieux de passage. Il aurait, bien au contraire, tendance à s’effilocher s’il est trop sec. Aussi, faut-il régulièrement l’humidifier.

Quant à la fibre de coco, inutile d’indiquer sa provenance. Sa teinte est beige ou en nuances de marron. Elle est imputrescible et possède des qualités antibactériennes. Elle est très résistante mais ne supporte que le nettoyage à sec.

 

Comment poser un sol en fibre naturelle ?

 

Vous avez des projets de rénovation de sol ? C’est le moment de refaire votre sol en posant une des trois solutions de fibres naturelles ! 

La technique de pose d’un sol en fibre de coco ne diffère pas celle d’un sol en jonc de mer ou en sisal. Comme pour rénover tout sol, il faut partir d’un support sain, c'est-à-dire plat et parfaitement propre. Les fibres naturelles tissées se posent comme une moquette. Néanmoins, nous vous recommandons la pose collée. En effet, celle-ci est conseillée en raison de sa plus grande rigidité. Vous assurerez ainsi la durabilité de l’ouvrage et vous réduirez les risques d’effilochage. 

Nous conseillons aussi de l'entreposer 48 heures à l’avance dans la pièce concernée, afin que les fibres puissent réguler leur hygrométrie et leur température (et donc leur taille car elles se rétractent au séchage).

Une fois la pose achevée, vous pourrez coller les plinthes de votre choix comme pour n’importe quel revêtement de sol.


 

Vous recherchez un artisan pour la pose de vos revêtements de sols en fibre naturelle ? Confiez votre projet à votre courtier en travaux de La Maison des Travaux de Nantes Centre. Nous sommes joignables au 06 60 62 05 84.